Good Morning Vietnam - Journal De Bord

30 mai 2008

Le Vietnam, c'est fini!

   

 


A bientôt en Belgique, pour de nouvelles aventures ;)

Posté par MaxLauSeb à 04:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]


25 mai 2008

Hanoi, nous voilà!

Tout d'abord, un grand merci à tous ceux qui nous ont laissé des commentaires ces derniers jours. On a de nouveau l'impression d'avoir des amis !

Nous avons quitté Saigon il y a un peu plus de 24 heures. Regrets, tristesse, nostalgie, toussa.

Hanoi, la capitale du Vietnam, est une ville fondée voilà plus de mille ans aux portes du Delta du Fleuve Rouge. Elle a connu plusieurs siècles d'influence chinoise et cent ans de présence française. Cela donne une ville colorée, avec des ruelles étroites bardées d'échoppes et de pagodes ("Le vieux quartier des 36 rues") et des boulevards peuplés d'immeubles hausmanniens. On flane, on se promène à l'ombre des arbres et sur les bords du lac Hon Kiê'm, on mange des crèmes glacées...

Demain départ pour la baie d'Halong! Trois jours de bateau, du kayak et de la beach à n'en plus finir :)

See you soon!

 

Hanoi1 Hanoi2 Hanoi3 Hanoi4 Hanoi5 Hanoi5bisHanoi5ter Hanoi5 Hanoi6 Hanoi7 Hanoi7bis Hanoi8 Hanoi9 Hanoi10 Hanoi11   

 

Hanoi12

Posté par MaxLauSeb à 15:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]

23 mai 2008

Last days in Saigon

Hi!

Alors je ne sais plus tres bien ou nous en etions reste dans nos dernieres aventures... Cela devait etre du cote de Can Tho dans le Delta du Mekong. Entre temps, il s'est passe pas mal de choses!

Nous sommes alles visiter Da Lat, une charmante bourgade situee a un peu moins de 300 kilometres d'Ho Chi Minh City. Accompagnes de notre Jiao de poche, nous avons plonge dans un vrai bain de fraicheur. Une ville qui respire, ca change de la pollution et du bruit de Saigon. En fait, quand je dis ville, je m'avance peut etre un peu... Est-ce la campagne? La ville? La campagne dans la ville? ou l'inverse? Allez savoir... Des parcs, un lac, des champs etages comme les rizieres de Sapa... Et un micro-climat qui nous incite gentiment a enfiler nos pull over! A Da Lat, on tourne autour de 15 - 20 degres. Et si A Saigon ca s'etait un peu rafraichit avec l'avancee de la saison des pluies, le changement est quand meme brutal. Nous sommes partis de nuit, en car, avec un siege obstinement coince a la vertical pour Maxime qui a encore jure qu'on ne l'y reprendrait plus a monter dans un car... :D Arrives au petit matin (5h! rien que ca... maintenant le monde nous appartient :)) sur un marche on ne peut plus typique, on s'est promene dans un dedale d'echoppes arborant du poisson seche, du durian (communement appele par les touristes le "fruikipu"), du poumon de porcs et autres abats appetissants, des epices multicolores, des fleurs (Da Lat est une ville reputee pour ces-dernieres) et surtout l'odeur typique du Vietnam, un melange de savon et de coriandre... En gros, notre nez est toujours en convalescence :D

Apres ce bain odoriferant, on a erre comme des zombies mal reveilles autour d'un lac, a prendre des photos de leve de soleil (coming soon...... oui desoles pour ceux qui trouvent que ce blog est lugubre et a une tete de botin telephonique... OSEF) et regarder un defile de nonnes bouddhistes (qui ressemblent etrangement a nos bonnes soeurs catholiques) venues feter la naissance de Bouddha. Noel version orientale quoi. Ensuite on a profite du soleil pour visiter des pagodes, des parcs, assister brievement a une ceremonie bouddhiques, filmer un defile de dragon et dormir a l'ombre des arbres sur des bancs aux allures d'ex-voto. Bref, journee calme et tranquille.


DSCN1072 DSCN1055 CIMG5781

Ensuite, nous sommes aller visiter Cu Chi et ses tunnels, accompagnes de la charmante Virginie. Bon, je n'ai jamais ete un specialiste de la guerre du Vietnam et l'anglais de notre guide ne m'a pas franchement aider a m'ameliorer. Donc pour les explications pointues, il faudra repasser :D En gros et pour faire simple, il s'agit d'un reseau de tunnels tres etroits, creuses par les troupes de l'oncle Ho aux abords de Saigon pour harceler les troupes de l'oncle Sam (aaah les histoires de familles, j'vous jure!). Les agences de voyage y enmenes les touristes par convois, avec des guides qui commencent toutes leurs phrases par un souriant "Good Morning Vietnam". Les touristes prennent ensuite un immense plaisir a aller se contortionner a la queuleuleu dans les boyaux elargis pour l'occasion. On en ressort tout sale, sauf les petites blondinettes claustrophobes qui font une crise d'angoisse a l'entree :D Au programme, on admire aussi les pieges d'epoques, dont le classique "No more baby" dont les proprietes castrantes ont prive nombres de GIs des joies de la paternite, on goute a du tapioca maison, on admire les manequins portant les armes de l'armee de liberation, on se fait prendre en photos sur un char decharne, et clou de la visite, on tire a la kalash. C'est d'ailleurs la que Maxime a conquis sa virilite l'arme au poing ;) C'est une experience inoubliable (dixit le meme Maxime). Sebastien, Virginie et moi l'avons surtout trouve inoubliable pour nos oreilles (oui, nous on s'est contente "d'admirer" et de ramasser des cartouches vides). Faut dire que ca fait du bruit un petard pareil! D'ailleurs si vous voulez vous aussi admirer ce moment d'emotions et de mauvais gout, il suffit de vous reporter plus bas dans la section video.

 

cuchi1 Cuchi2 cuchi3 cuchi4

La vie a Saigon s'ecoule tranquillement et le compte a rebours du depart s'egrene rapidement. Nous avons finis le stage aujourd'hui sur la resection d'un granulome eosinophilique du vertex. Moment inoubliable parmi tant d'autres. Nous avons salues comme il se doit le Dr Ho, directeur de l'hopital, au vue des cotes mirobolantes accordees pour notre dur labeur dans l'hopital Nguyen Tri Phuong. Je me suis d'ailleurs trouve des affinites politiques particulieres avec lui : au vu de ma barbe il m'a joyeusement surnomme Fidele, comme Castro, un grand heros dans ce pays ancre a gauche de la gauche. Apres Obelix et Ben Laden, y a rien a faire, il mange du Pho au clown tous les matins :D Nous avons egalement fait des adieux emouvant au Dr Khoa. Sa gentillesse et sa prevenance nous manquera! Les poignees de mains furent longues et nombreuses :'( Ensuite, le Dr Kang nous a enmene manger un pho d'enfer, accompagne de biere "on the rock". Les glacons et le houblon, faut l'avouer, c'est pas top bon! Avec lui aussi, les aurevoirs furent empreints d'une certaine tristesse, qui nous le pensons, etait partagee.


Dr_Kang Dr_Khoa Dr_Kang_Repas

Nous avons profite de cette derniere apres-midi pour finaliser nos achats. Y en a certain(e)s qui vont etre fameusement gates a notre retour :D

Ce soir, nous allons feter comme il se doit, a l'aide de Mojitos et de Tiger Beer, la fin du periple Saigonais. Meme si le voyage en lui-meme ne touche pas encore a sa fin, c'est une page qui se tourne. L'encre de ce beau livre commence a se teinter de nostalgies. Les premiers bilans tombent, plus que positifs. On peut dire sans hesiter que ce mois fut pleinement vecu. De rencontres inoubliables en soirees folles, nous avons consumer nos derniers moments d'insoucience en tant que stagiaires. Chacun a sa facon, nous avons trouve ce que nous etions venus chercher. Nous etions avertis : on ne revient jamais le meme du Vietnam. Mais, aucun d'entre nous ne s'attendait a un pareil boulversement. Il est encore un peu tot pour imaginer l'ampleur du changement qui s'opere en nous, mais indubitablement, des graines furent plantees dans nos esprits. Et il ne fait aucun doute, que les celles-ci seront fecondes. La fleur sera belle, on vous le promet!

De toutes nos aventures, celle qui nous aura le plus marquees, est sans conteste l'aventure humaine. Tout d'abord, celle de trois potes, celle qui avait le plus de chances d'echouer. Trois bras-casses, qui ont appris, ou re-appris, a s'apprecier, a se parler, a se respecter. Rien que pour ca, le voyage etait formidable. Ensuite, il y a les rencontres : Jiao, Virginie, Camilla, Lucy, Clementine, Jean-Baptiste, Jude Law, Vicky (au maculin, si si!), Ben, Ingrid, Wilda, Silje, Dr Duy, Jean-Pierre et Ludo aux accents du midi, et toute une foule d'anonymes vietnamiens, ou pas. Il y a aussi ces gens que nous connaissions deja mais que nous avons reellement decouverts ici : Arzu, Sarah, Audrey et toute la "clique" des profs du CHU.

Et puis, il y a ce pays, le Vietnam. Toutes les photos que nous vous montreront ne seront jamais qu'un pale reflet de la beaute inifinie des paysages, de l'incroyable hospitalites des habitants, du sourire et du charme des vietnamiennes, et de la vitalite de cette nation, qui sans conteste est en mouvement.

We'll be back!


We_will_be_back

Posté par MaxLauSeb à 16:38 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 mai 2008

Quelques petites videos...

Max qui s'essaye à la AK-47... (certains diront que c'est de mauvais goût... à vous de juger!)


 

Laurent qui peche le croco dans le Delta du Mekong...    

Danse du dragon dans les rues de Da Lat pour fêter la naissance de Bouddha (parfois on a l'impression que Bouddha naît toutes les semaines dans ce pays... ça doit plutôt être une question de renaissance !?)


   

Seb qui opère... il n'a pas l'habitude de tâter de la chaire encore chaude :) Mais il s'y prend pas si mal que ça ;) Pour info, l'opération consistait en une résection d'un kyste arthro-synovial au niveau du creux poplité. Médecine, quand tu nous tiens! Petite vidéo qui se passe de commentaire. Audrey, tu es irremplaçable!! ;)

Posté par MaxLauSeb à 16:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]

20 mai 2008

quelques photos

Tout d'abord quelques photos du Delta du Mekong où nous sommes allés le week end dernier :

blog2 blog1 blog3
Blog4 blog6 blog5
blog7 blog8

Le musée de la guerre dont Laurent à déjà parlé dans les premières pages du blog :


blog9 blog10 Blog11
blog12 Blog13

Ce week end, nous avons visité Dalat, petite ville au climat vosgien situé sur les hauts plateau à quelques centaines de kilomètres au nord de HCMC.
Voici les photos, Laurent et Seb vous détailleront la ville dans un prochain message.

dlat1 dalat2 dalat3
dalat4 Dalat5 Dalat6
Dalat7

Enfin, voici quelques photos de notre stage (coté chirurgie), histoire de vous montrer que nous ne faisons pas que du tourisme : (l'opération est une résection d'un kyste arthrosynovial poplité) 

blog14 Hosto1 Hosto2
Hosto3 Hosto4 Hosto5    

Posté par MaxLauSeb à 18:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]


17 mai 2008

Saigon by night

Oulala ca fait déjà une semaine que nous n’avons plus mise la main à la pâte pour vous tenir au courant de nos exploits dans le Sud Est asiatique.  Il faut  avouer qu’on a été fort  occupé ces jours-ci et  que le nombre de commentaires que vous nous laissez sur le blog n’est pas super motivant…
Enfin soit, comme Laurent l’a déjà signalé, nous avons passé le weekend dernier dans le Delta du Mekong.  Sauvage, exotique, tropical … mais chiant à mourir et ultra touristique.  On ne recommandera pas dans le « Routard ».  De fait, tous les touristes que nous rencontrons ici nous confortent dans notre idée, c’est loin d’être un must. 
La semaine qui a suivi s’est écoulée assez vite en fait.  Tout d’abord, nous avons changé d’affectation au sein de l’hôpital Nguyen Tri Phuong.  Depuis lundi, nous sommes tous les trois en stage dans le service de chirurgie (digestive, uro, gynéco, neurochir, ORL)  Y a pas à dire, c’est différent de chez nous, autant au niveau des mesures de stérilité et d’hygiène, que dans l’organisation des blocs ou des techniques utilisées, c’est un autre monde.  Ex : un anesthésiste qui pique au bas mot 45 fois le dos d’un patient sans passer la main à un collègue pour une rachianesthésie parce qu’il ne trouve pas le LCR, ca vous dit ??  (45x sans rire, on a compté).  A coté de ces petites différences peu significatives, on doit admettre que les médecins sont d’une gentillesse incroyable avec nous.  Nous nous sommes bien entendu brossés plusieurs fois pour participer aux opérations et contrairement à nos stages en Belgique, ici, nous avons  vraiment participé au travail. Nous avons eu l’occasion de refermer toute une paroi  abdominale nous même ( mais j’ai pas dit que le patient serait content du résultat), on a participé à des césariennes en deuxième main, on a « presque » appris à opérer une hernie inguinale ou des hémorroïdes tout seul comme des grands  Faut avouer que ce stage apporte quelque chose qu’on ne nous apprend pas en Belgique, le « vas-y lance toi gamin»
Pour le reste, nos fins de journées (qui commencent vers 15h) se ressemblent fortement  avec toutefois quelques petites variantes : Retour à l’hôtel pour une petite sieste, resto vietnamien (pour changer), balade dans le quartier commerçant où l’on s’exerce au marchandage et dans le centre ville ultra riche de Saigon (équivalent à la rue Hausmann à Paris mais où les prix sont divisés par 4 pour des vrais marques : Chemise Pierre Cardin à 30 euros, montre Tissot à 100 euros,…) on traine dans le centre, on flâne, on rencontre des gens.  J’ai enfin découvert le musée des atrocités américaines, super intéressant mais oh combien partial.  Nos soirées ont été bien occupés elles aussi : Lundi, invitation (encore une fois) par le Pr. Meurisse, le Pr Squifflet et le Dr Defechereux  dans un restaurant bavarois pour y manger un vrai steak frittes (ca fait du bien) et boire quelques bières par godet d’un litre (ca fait du bien aussi mais on commence à connaitre).  3 heures et 4 litres de bière plus tard, l’ambiance avait tout de celle d’un certain quartier bien connu des étudiants liégeois tellement ca devenait chaud et animé.  On a vraiment mis le Phoa au resto.  Merci les profs pour cette soirée, on ne l’oubliera pas, tout comme on oubliera pas nous plus tout les ragots made in CHU que vous nous avez confiés :D
Les autres soirées  se sont résumées à faire la fête, jouer au billard, se foutre des cuites, faire des rencontres (et toutes les personnes que l’on rencontre ici valent vraiment le détour) c’est le pied intégral.  L’alcool est tellement bon marché au Vietnam qu’il est fort probable que mon foie commence à sentir le mojito  
Dernière chose  avant d’aller dormir, au programme pour ce weekend, la région de Dalat et les tunnels de Cu Chi (où on peut essayer de tirer à l’AK47 et à la M16)… ca va être fun. Voilà je m’arrête là, désolé pour cette tartine quelque peu monotone je vous l’accord mais la fatigue est là… mon lit m’attend.

Stay tuned.

Posté par MaxLauSeb à 08:09 - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 mai 2008

"Comme je descendais des Fleuves impassibles, je ne me sentis plus guidé par les haleurs"

Nous sommes venus, nous avons vu, et nous avons été un peu déçu par le Delta du Mékong… Pas par le Delta en lui-même, mais plutôt par les activités proposées par l’agence de voyage (Sinh Café pour ceux qui connaissent) : visite d’une confiserie « coconuts »,  de manufactures  diverses et d’un petit élevage de crocodiles. En fait, rien de bien excitant, et surtout occasions multiples de ponctionner le portefeuilles des touristes. Cela dit, on est un peu là pour ça aussi ;)

Par contre les paysages du Delta sont splendides. La rivière des neufs dragons, comme les neufs bras du Mékong, offre un décor étrange, ou jungle et marais se mélangent. On erre  pendant des heures sur des pirogues motorisées dans un dédale d’arroyos.  On croise ci et là des petites maisons au toit de chaume, affalées sur leurs pilotis. Des enfants accourent pour nous saluer en époumonant  des « Hellos » sonores du haut de petits embarcadère sen bois vermoulu.  Autour, tout est opaque : l’eau boueuse charriant ses alluvions, les murs de végétations arrêtant net le regard, le ciel lourd et plombé de nuages. Soudain, la mousson nous rattrape et le déluge vient laver le ciel de la chaleur qui le hante. La pluie tombe et le temps semble s’écouler  au ralentit. Le bruit railleur des insectes s’efface sous l’averse. Les gouttes d’eau explosent à la surface de l’eau comme des balles, comme jadis dans cette partie du monde marquée au fer rouge de la guerre. Il suffit de fermer les yeux pour voir au loin une patrouille progressant dans le marais, fusils levés à hauteur de tête, les regards inquiets des soldats scrutant les herbes à la recherche d’un mouvement hostile. La pirogue continue son chemin et le mirage s’estompe. Après avoir serpenté quelques instants encore dans ce labyrinthe viride, un dernier méandre s’efface et l’horizon lumineux explose devant nous. Un bras du Delta s’ouvre à notre regard dans une accolade de fraicheur. Une ville au loin, disgracieuse, surgit sur la rive. Un pont strie le ciel. Des bateaux s’alignent  à nos côtés dans un ballet aux relents de fuel. De frêles embarcations, luttant contre le courant à coup de rames, nous  accostent, proposant noix de cocos et coca-cola. Le marché flottant approche. On aperçoit des barques croulants sous les mangues, les papayes, les ananas. Des étendards dressés  sur les pontons, décorés de marchandises, scandent le nom de fruits inconnus aux vogueurs. Les coques s’entrechoquent dans le caquettement humide des moteurs. Un vent doux et salé caresse nos visages ravis. Après être né sur le toit du monde, le Mékong s’en va mourir dans la Mer de Chine, emportant dans son flot l’odeur âcre de l’encens et les prières des peuples d’Asie.

DSCN1001 DSCN1027

Nous reprenons notre route...


Lhô

Posté par MaxLauSeb à 11:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 mai 2008

Non, je n'ai pas disparu!

Bonjour l'assemblee,

Il pourrait tourner l'idee que je n'ecris jamais sur le blog.  Il est vrai que je suis nettement moins assidu que les deux autres. 

En fait, Maxime est tellement dependant de son ordi qu'on dirait qu'il a du mal a le garder eteint la nuit! et vu que Laurent essaye tout le temps de lui voler la place, je vous laisse imaginer a quel point cet ordinateur est facile a atteindre...

Donc je descend au rez de chaussee de l'hotel pour essayer sur l'ordi ici.  Sinon boissons hier comme d'hab, et stage aussi... mais il faut avouer que je m'en veux un peu de ne pas avoir ete a l'appendicite de 16h00.  Il etait 11h30 a la fin du programme operatoire et j'ai rejoint les autres au centre ville, Ca aurait ete un peu dur de revenir... et ils m'avaient suggere de ne pas revenir pour etre plus en forme ajd!

En effet, ajd, tour organise dans le delta du Mekong.  On verra... Fievre en rentrant?  de toute facon la malaria est presque eradiquee hein?  J'ai seulement fort peur que le soleil tape beaucoup trop fort ajd.  Sortez creme et lunettes...

Les autres vous le raconteront sans doutes avec moultes details comme ils le font si bien, sinon j'essaierai de m'y appliquer.

A bientot,

Sebastien

Posté par MaxLauSeb à 02:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mai 2008

CIMG5547

Traduction : "Fumer rend gay". Promis, ce soir on arrête la clope.

IMG_0126



Tasted. Sauf Mâ Khsi Ïm.

Posté par MaxLauSeb à 18:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Allumez le phô!

Ca y est ! Enfin l’ordi, merci Max ;)

Bon je relis un peu le blog et je vois que Max a été relativement exhaustif dans ses descriptions. Le stage continue tranquillement (surtout pour Max et moi qui sommes en cardiologie) : on assiste a des tests d’efforts, on fait des tours de salle aux soins intensifs coronariens, on va chez le tailleur avec notre nouvel ami cardiologue pour essayer des costumes, etc. En somme, rien de bien extraordinaire en comparaison de ce qu’on fait «au pays ». Quant à Sébastien il a trouvé refuge sous la clim’ du bloc opératoire. Par la même occasion, il en profite pour arracher des glioblastomes à la petite cuillère, trépanner à tout va et opérer des hernies discales "avec laminotomie et non laminectomie" (sic). Nguyen Tri Phuong, c’est fun !

 

CIMG5535  CIMG5532

Si en son temps Saigon était surnommée « le Paris de l’Extrême-Orient », maintenant la ville commence à mériter le nom de « Colonie médicale liegeoise ». En effet, hier le Dr Khoa (prononcer « Croooâ », comme le cri du crapaud) nous a gentiment convié à un repas avec ses hôtes belges, à savoir différents médecins bien connus des stagiaires du CHU. Ainsi, nous avons pu partager des escargots sans beurre d’ail et des crabes fris avec une « team » médecine générale, présidée par le Professeur Giet himself. On est resté très diplomates, même lorsqu’un des généralistes a fait une grimace de dégout en apprenant que Sébastien envisageait l’anapath…  Après le repas nous sommes allés boire un verre avec une troupe entière de chirurgiens (Prof Meurisse, Prof Squiflet, Prof Larbuisson, Dr Lavigne, Dr Defechereux, Dr Sakalihassan). On a pu contempler l’envers  du décors en s’asseyant autour d’une table pour boire une bière servie sur le toit d’un des plus beaux hôtel de Saigon d’où l’on peut admirer la quasi-totalité de la ville en sirotant un cocktail dans une piscine… En fait ils sont comme vous et moi : sympas, simples, modestes, amicaux. Des gens chouettes quoi ! :) Cela reste un de nos moments les plus agréables a Saigon et nous retiendrons comme phrase d’anthologie « Mamy, le suppo, j’le mets dans le trou noir ou dans l’vieux dindons » *avec accent wallon*… (pour des raisons évidentes de confidentialité ni l’auteur ni le contexte de cette phrase ne seront dévoilés en public :p).

Aujourd’hui, on a fait découvrir  a Max le centre de Saigon, avec ses commerces  de luxe. Nouvelles paires de pompes Adidas, chemises Pierre Cardin, T-Shits Timberland, portefeuille en peau de crocrodile (uhuhu)  vendus à des prix plus que raisonnables.  Et même que c’est du vrai et pas de la contre-façon ! Cibles repérées, on passe à l’action d’ici peu… Faites tourner la visa :P

Par la même occasion Max a pu découvrir la joie des fauteuils massants. Il avait bon le salopiaud! :p



Il_avait_bon_le_salopiaud

Demain on s’embarque pour un mini-trip dans le Delta du Mekong. Rien que le nom, il sent la malaria ! :)


Ah oui, petite parenthèse culinaire : le phô (prononcer "feu" ou "feua", on sait pas trop), c'est notre pain quotidien. Un bouillon de nouille avec du tendon de boeuf et du gras de poulet, assaisonné avec des herbes et du soja. Un régal :)

Laurent_pho


Lhô

Posté par MaxLauSeb à 14:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]